L’Assemblée Nationale de la France a récemment voté une loi visant à interdire l’utilisation des parabènes, pour des raisons de toxicité sur la santé.


Voici donc l’exposé que les députés ont exposé à l’Assemblée nationale :

Messieurs, Mesdames

Les parabènes sont des conservateurs chimiques largement utilisés : ils entreraient dans la composition de plus de 80 % des cosmétiques (shampooings, crèmes, mousses à raser…) et on les trouve aussi dans l’alimentation et même dans les médicaments. Les plus couramment utilisés sont le méthyl-, l’ethyl-, le propyl- et le butylparaben.

Les parabènes sont suspectés de provoquer chez les femmes des cancers du sein et d’être néfastes à la fertilité masculine. Des expériences ont en effet montré qu’à long terme les parabènes perturbent le système endocrinien, notamment les hormones sexuelles.

Pour des produits aussi largement utilisés, le principe de précaution est la règle, même si aucune étude scientifiquement fondée n’a encore démontré un vrai danger. Il est de fait que nous n’avons aucun recul sur les effets des parabènes à long terme.

Or des produits de substitution existent pour les parabènes : des conservateurs naturels, utilisés notamment dans les cosmétiques « bio ».

Par ailleurs, l’exposition aux alkylphénols peut également être nuisible. Les alkylphénols sont généralement incorporés comme agents émulsifiants dans les cosmétiques. Le plus dangereux serait le nonylphénol dont l’activité hormonale (œstrogène) est prouvée, risquant de dégrader la qualité du sperme et de provoquer des atteintes à l’ADN.

Certes, pour ces trois types de composants, les industriels affirment leur totale innocuité aux doses présentes dans les produits. Mais ce n’est pas la dose de parabène ou de phtalate dans une crème hydratante qui est cause, c’est en réalité son accumulation dans l’organisme.

Il apparaît donc nécessaire de réduire l’exposition de la population à ces molécules, au nom du principe de précaution, dès aujourd’hui, sans attendre les résultats d’études à venir.

Ainsi cette proposition de loi vise-t-elle, au nom du principe de précaution, à interdire les phtalates, les parabènes et les alkylphénols.

PROPOSITION DE LOI

Article unique

La fabrication, l’importation, la vente ou l’offre de produits contenant des phtalates, des parabènes ou des alkylphénols sont interdites.

source : http://www.assemblee-nationale.fr/13/pdf/propositions/pion2738.pdf

À quand le Canada emboitera-t-il le pas????

NDLR ; Depuis maintenant plus de 11 ans, je me sens en sécurité, car j’ai fait le choix d’investir pour ma santé en ne prenant aucun produit qui touche ma peau et qui contient des parabènes. Je vous les recommande fortement et je peux vous indiquer comment vous les procurer, ils ne sont pas dispendieux rapport qualité/prix, ils ont même été récipiendaires de plusieurs prix .
Contactez-moi et essayez-les pour quelques mois et vous ne pourrez plus vous en passer.

Maryse Duquette, passionnée de santé

This entry was posted in parabènes, toxicité and tagged , , , , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

     

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>