L’aspartame augmente le risque d’accouchements prématurés

Agence France-Presse

Deux études dévoilées par la radio française Europe 1, démontrent que l’aspartame, un édulcorant artificiel, pourrait augmenter le risque d’accouchements prématurés et de cancers du foie et du poumon. Face aux résultats de leurs travaux, les chercheurs réclament une nouvelle évaluation des dangers provoqués par l’aspartame et autres édulcorants de ce type.

La première étude, menée par des scientifiques danois auprès de plus de 59.000 femmes, met en exergue les dangers liés à la consommation de sodas non gazeux sucrés aux édulcorants et de sodas gazeux non sucrés comportant des édulcorants.

L’étude montre ainsi que les femmes ayant «abusé» de sodas non gazeux sucrés aux édulcorants avaient 29% de risque supplémentaire d’accoucher d’un bébé prématuré, contre 27% de risque supplémentaire chez les femmes ayant consommé un soda gazéifié non sucré une fois par jour.

Conduite par des chercheurs italiens, la seconde étude révèle que la consommation d’aspartame accroît le risque de cancers du foie et du poumon à long terme.

Publié le 12 janvier 2011  La presse François Roy

This entry was posted in horizontal and tagged , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

     

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>